AEROTOP® SPK - La rénovation de chauffage n’a jamais été aussi facile, naturellement

Obtenir des conseils
 
AEROTOP® SPK
AEROTOP® SPK
AEROTOP® SPK
AEROTOP® SPK
AEROTOP® SPK

AEROTOP® SPK

Pompe à chaleur air-eau de 2,3 à 10 kW
Avec l’AEROTOP® SPK, ELCO mise sur un réfrigérant naturel, le R290, qui permet d’atteindre des températures de départ allant jusqu’à 70°C. Comme toutes les pompes à chaleur air-eau ELCO, elle séduit par ailleurs par son design haut de gamme, son efficience et sa durabilité.

Une rénovation silencieuse, naturellement

Le propane (R290) est un réfrigérant naturel respectueux de l’environnement qui permet d’atteindre des températures de départ allant jusqu’à 60°C, et ce, même avec des températures extérieures de -20°C. Ces caractéristiques font de l’AEROTOP® SPK l’appareil idéal pour les projets de rénovation. Dans la plupart des cas, les radiateurs existants peuvent être réutilisés. En outre, l’AEROTOP® SPK se distingue par son fonctionnement silencieux. Une distance de 3 à 4 m suffit pour respecter les règles en vigueur.

Récapitulatif des caractéristiques clés

Pompe à chaleur air-eau

Pompe à chaleur air-eau

7 et 10 kW en installation extérieure

Idéale pour les rénovations

Idéale pour les rénovations

avec des températures de départ allant jusqu’à 70°C

Coûts de fonctionnement réduits

Coûts de fonctionnement réduits

grâce à une efficience de pointe (SCOP 4,8)

Respectueuse de l’environnement

Respectueuse de l’environnement

avec le propane (R290), un réfrigérant naturel

Idéale pour les petites parcelles

Idéale pour les petites parcelles

silencieuse, même à seulement 3 m de distance

100% sécurité

100% sécurité

avec un service de premier rang, et ce 24 h/24, 7 j/7

Connexion parfaite

Connexion parfaite

avec REMOCON Net

 
 

Êtes-vous compatibles?

Que donnerait l’AEROTOP SPK dans votre jardin ou devant votre maison? Faites le test dès maintenant avec la «réalité augmentée» (AR). Pour ce faire, vous n’avez pas besoin d’installer la moindre application, ni de fournir quelconques données.

 

Il vous suffit de scanner le QR code ci-contre avec votre téléphone ou votre tablette. Vous obtiendrez ainsi une image mobile de votre environnement, où vous pourrez placer notre pompe à chaleur à l’endroit que vous voulez.

 

Si vous voulez regarder notre pompe à chaleur AEROTOP SPK sur votre bureau, cliquez ici.

Mobile

La rénovation de chauffage n’a jamais été aussi facile, naturellement 

La rénovation d’un système de chauffage peut être plus rapide et plus simple que vous ne l’imaginez, notamment avec notre pompe à chaleur AEROTOP® SPK et les solutions systèmes d’ELCO.

Même une ancienne installation au mazout ou au gaz peut être remplacée en seulement quelques jours.

 

Quand l’installation d’une pompe à chaleur dans un bâtiment existant avec radiateurs devient possible. AEROTOP® SPK. 

  • L’AEROTOP® SPK fournit de l’énergie de chauffage même à -25°C.
  • L’AEROTOP® SPK fonctionne avec du propane (R290) comme réfrigérant, et peut donc offrir des températures de départ élevées. Encore 60°C avec une température extérieure de -20°C, sans chauffage d’appoint électrique.
  • Ce qui compte pour l’efficience (COPA*), ce ne sont pas les températures extérieures les plus basses, car celles-ci se produisent rarement, mais la température moyenne du circuit de chauffage. Cela signifie que la courbe de chauffe doit être la plus basse possible, et parfaitement optimisée. 
  • Grâce à son réfrigérant, le propane, l’AEROTOP® SPK s’avère extrêmement efficiente, même à des températures extérieures modérément basses. Cela se ressent beaucoup plus sur l’efficience et les coûts de fonctionnement que quelques jours très froids dans l’année.
  • Dans de nombreux cas, les installations avec radiateurs existants peuvent être conservées.

COPA = Coefficient de performance annuel, qui décrit l’efficience d’un système de chauffage sur l’année. Le COPA décrit le rapport entre la chaleur fournie [kWh/a] et l’énergie consommée (électricité) [kWh/a].

 

Six préjugés fréquents, et la réalité

Dans une construction neuve, une pompe à chaleur correctement paramétrée peut offrir une efficience particulièrement élevée. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle ne serait pas opportune pour un bâtiment existant. Dans l’ancien, les besoins en chaleur de chauffage ou la charge de chauffage sont plus élevés que dans une construction neuve moderne. Mais cela n’est qu’une question de taille de pompe à chaleur, ou de solution permettant de réduire les besoins en chaleur. Les pertes d’énergie sont plus importantes dans l’ancien que dans le neuf, et doivent être compensées par la puissance de chauffage de la pompe à chaleur, et des températures de départ adaptées. Dans l’ancien, une pompe à chaleur doit offrir un niveau de puissance adapté au bâtiment. Il est par ailleurs important d’étudier si et comment les températures de départ pourraient être abaissées, car chaque °C de moins augmente considérablement l’efficience. Réduire la température ambiante de 1°C permet d’abaisser la consommation d’énergie de 5%. La température de départ dépend généralement de la température extérieure (+ de la température ambiante souhaitée), et peut être adaptée via la courbe de chauffe. Pour plus d’efficience, une température de départ de 55°C maximum doit être visée, même si l’AEROTOP® SPK peut atteindre jusqu’à 70°C sans devoir recourir à une résistance chauffante électrique. Conclusion: malgré des exigences plus élevées, il est tout à fait possible d’installer une pompe à chaleur dans un bâtiment ancien. Avec une planification, une installation et un paramétrage minutieux, la pompe à chaleur pourra offrir un excellent niveau d’efficience même dans l’ancien.

1. Une pompe à chaleur ne peut pas être installée dans un bâtiment ancien.

Plus la température de départ est basse, plus la pompe à chaleur peut être efficiente. L’efficience dépend de la différence entre la température source (air) et celle du système de chauffage. Cependant, outre le chauffage au sol, les radiateurs peuvent également fonctionner avec une température relativement faible, à condition que quelques points soient contrôlés ou adaptés en amont. Dans le meilleur des cas, la température de départ ne devra pas être modifiée car elle est suffisamment basse tout en offrant assez de chaleur ambiante. Dans ce cas, tous les radiateurs existants peuvent être réutilisés sans problème. En revanche, si la température de départ doit être abaissée afin d’accroître l’efficience de la pompe à chaleur, les radiateurs existants devront offrir les mêmes performances de chauffage dans les pièces concernées avec une température de départ plus basse. Cela est important, car si la température baisse dans un radiateur, sa puissance de chauffage diminue également. Les performances de chauffage des radiateurs doivent donc être contrôlées. L’objectif est de s’assurer que la pièce pourra être aussi chaude qu’auparavant avec la pompe à chaleur. Chaque degré de moins dans la température de départ accroît l’efficience d’environ 2,5%. Si un ou plusieurs radiateurs s’avèrent trop petits, il convient d’étudier comment ils pourraient être remplacés par d’autres (plus larges, plus hauts, plus épais). Cela demande un investissement en temps et financier relativement faible, et les radiateurs d’autres pièces, par exemple des pièces à vivre, seront envisagés en premier lieu. Conclusion: les pompes à chaleur peuvent aussi fonctionner avec des radiateurs. Correctement planifiée, installée et paramétrée, la pompe à chaleur pourra offrir un excellent niveau d’efficience même dans l’ancien. Un chauffage au sol peut fonctionner avec des températures de départ basses. La différence entre la température source et celle du système est donc relativement faible. Si l’on remplace un radiateur de type 22 (105 mm d’épaisseur) par un type 33 (160 mm d’épaisseur), la puissance de chauffage augmentera ou restera plus ou moins équivalente malgré l’abaissement de la température de départ.

2. Une pompe à chaleur fonctionne uniquement avec un chauffage au sol.

Une pompe à chaleur associée à un chauffage au sol a tendance à consommer un peu moins d’électricité, car les températures de départ d’un chauffage au sol sont plus basses (p. ex. 35°C) qu’avec des radiateurs classiques (55°C). La différence de consommation d’énergie se situe aux alentours de 18%. Si, dans le cadre de la rénovation, la température des radiateurs peut être abaissée à 45°C max., la différence ne sera plus que de 8%. En principe, la facture d’électricité sera donc plus élevée dans l’ancien que dans le neuf en raison de besoins en énergie plus importants. Pour gagner en efficience, il est préférable de limiter au maximum la température de départ, même avec une pompe à chaleur AEROTOP® SPK pouvant atteindre jusqu’à 70°C. Cependant, même avec des radiateurs, une pompe à chaleur peut être très efficiente. L’avantage réside ici dans une charge de rénovation plus faible, les radiateurs existants pouvant être conservés ou plus facilement remplacés. Conclusion: correctement planifiée, une pompe à chaleur peut être efficiente même sans chauffage au sol. La facture d’électricité sera certes plus élevée, mais l’AEROTOP® SPK permet de réduire le travail de rénovation dans l’ancien.

3. Si l’on n’a pas de chauffage au sol, la facture d’électricité sera très lourde.

Quand les températures extérieures baissent, une pompe à chaleur doit offrir davantage de puissance, et la température de départ requise augmente. Dans le même temps, la puissance fournie par la pompe à chaleur baisse, car l’air contient moins d’énergie. Pour tenir compte de cette situation, une planification professionnelle de l’installation et le calcul de la bonne taille d’appareil sont nécessaires. Par ailleurs, en fonction de la région, les températures extrêmement basses ne se produisent que quelques heures ou jours par an. Pour ces journées particulièrement froides, l’AEROTOP® SPK s’avère idéale, car elle peut offrir une température de départ allant jusqu’à 60°C même avec une température extérieure de -20°C. Conclusion: même à des températures extrêmes de -20°C, une pompe à chaleur peut fournir de l’énergie de chauffage de manière fiable, l’AEROTOP® SPK étant même capable d’atteindre des températures de départ de 60°C. En effet, la pompe à chaleur fonctionne l’essentiel du temps (75 à 90% du temps en fonction de la localisation) à une température extérieure modérée comprise entre -5°C et +15°C. Elle peut donc approvisionner un bâtiment existant en chaleur même sans chaudière à gaz ou au mazout d’appoint.

4. Une pompe à chaleur ne peut chauffer un bâtiment ancien seule, surtout quand il fait froid dehors.

Une pompe à chaleur exploite les phénomènes physiques à travers un circuit de refroidissement complexe afin d’éviter toute combustion de ressources fossiles. En outre, son énergie d’entraînement étant l’électricité, elle contribue à la réduction globale des émissions de CO2. Le coût d’investissement d’une pompe à chaleur est plus élevé que pour une chaudière à gaz ou au mazout. Pour couvrir au moins partiellement ce surcoût, l’État propose généralement des subventions à l’installation d’une pompe à chaleur. En fonctionnement, une pompe à chaleur n’est pas plus chère que d’autres modes de chauffage, le coût total dépendant néanmoins du prix des énergies concernées (électricité, gaz, mazout). Si la pompe à chaleur est associée à une installation photovoltaïque et à une batterie de stockage, une grande partie de l’énergie d’entraînement pourra être couverte par l’installation photovoltaïque, réduisant considérablement le coût d’approvisionnement en électricité sur le réseau. Conclusion: l’investissement dans une pompe à chaleur donne droit à des subventions de l’État, et le coût de fonctionnement n’est pas plus élevé qu’avec d’autres modes de chauffage. Si la pompe à chaleur est associée à une installation photovoltaïque, la facture énergétique sera même plus faible qu’avec des combustibles fossiles.

5. Une pompe à chaleur est trop chère, consomme beaucoup d’énergie, et ne s’avère donc pas intéressante.

ELCO est votre partenaire pour la maintenance, l’entretien et la réparation. Nous assurons généralement nous-mêmes la mise en service de nos appareils, et effectuons nous-mêmes les réparations si nécessaire. En tant que leader du service, ELCO dispose du réseau le plus vaste de techniciens internes de Suisse, capables d’intervenir 7 j/7 et 24 h/24. Les contrats d’entretien allant jusqu’à 10 ans vous offrent la garantie de pouvoir vous fier à votre système de chauffage à tout moment. Conclusion: si l’on veut miser sur la sécurité, le mieux est d’opter pour ELCO et son excellent service 24 h/24.

6. Si l’installation tombe en panne, personne ne viendra la réparer.
1. Une pompe à chaleur ne peut pas être installée dans un bâtiment ancien.
2. Une pompe à chaleur fonctionne uniquement avec un chauffage au sol.
3. Si l’on n’a pas de chauffage au sol, la facture d’électricité sera très lourde.
4. Une pompe à chaleur ne peut chauffer un bâtiment ancien seule, surtout quand il fait froid dehors.
5. Une pompe à chaleur est trop chère, consomme beaucoup d’énergie, et ne s’avère donc pas intéressante.
6. Si l’installation tombe en panne, personne ne viendra la réparer.

Quels autres éléments doivent être pris en compte lors d’une rénovation?

Rechercher les possibilités d’optimisation et les exploiter

Par le passé, avec les systèmes au mazout et à gaz, on négligeait souvent les possibilités d’optimisation. Le mazout et le gaz étaient bon marché, et le principal objectif était de produire de la chaleur.

Même si l’AEROTOP® SPK est puissante et peut atteindre des températures élevées, elle consomme de l’énergie. C’est pourquoi il n’est jamais inutile de rechercher des possibilités d’optimisation.

  • Réduire la charge de chauffage et étudier d’autres mesures de rénovation: 
    Si un bâtiment a réellement besoin d’une température de départ de 70°C, cela signifie qu’il est en mauvais état d’un point de vue énergétique, ce qui rend également le chauffage au gaz ou au mazout très cher. Avant de passer à une pompe à chaleur, il serait donc pertinent d’examiner les mesures de rénovation qui s’imposent.
  • Déterminer la charge de chauffage réelle:
    La charge de chauffage d’un bâtiment désigne la puissance de chauffage (en kW) requise au moment de la conception. Une simple estimation peut conduire à de graves erreurs dans les résultats. Cela peut s’avérer problématique, car la charge de chauffage constitue la base du calcul de la taille de pompe à chaleur requise, c’est-à-dire de la puissance de la pompe à chaleur. Or, ni la taille des brûleurs du système actuel ni les données de consommation actuelles ne peuvent offrir de données fiables. Il existe différentes méthodes permettant de déterminer la charge de chauffage correcte.
  • Optimiser les températures de départ: 
    Des températures de départ inutilement élevées ont un impact direct sur l’efficience de toute installation de chauffage. Dans le cas de la pompe à chaleur, cela se répercute sur la facture d’électricité. Il est donc conseillé de réduire la température de départ au minimum requis.
  • Équilibrage hydraulique: 
    L’équilibrage hydraulique consiste à adapter la quantité d’eau circulant dans l’ensemble des systèmes de diffusion de chaleur (radiateurs, chauffage au sol) afin de répartir efficacement la puissance de chauffage requise dans la pièce. Dans de nombreux pays, l’équilibrage est imposé par la loi, et constitue parfois une condition à l’octroi de subventions par l’État, car il favorise l’efficience de l’installation et réduit les coûts de fonctionnement. Si un système n’est pas équilibré, différents dysfonctionnements peuvent apparaître, comme des radiateurs qui restent froids ou des bruits d’écoulement.
  • Optimisation après la mise en service: 
    Chaque système de chauffage est unique. La première mise en service doit impérativement être suivie d’un contrôle de l’installation. L’objectif sera alors non seulement de s’assurer que l’installation produit suffisamment de chaleur, mais aussi de repérer à quels endroits des optimisations seraient possibles.
  • Impact de la température ambiante: 
    La température ambiante de consigne a un impact considérable sur l’efficience et la consommation d’énergie. Réduire la température ambiante de 1°C permet de diminuer la consommation d’énergie d’environ 5%. 

Solutions

Service haut de gamme

Service haut de gamme

On dit de nous que nous offrons le meilleur service client du secteur: en tout cas, nous sommes aux côtés de nos clients 365 jours par an et 24 heures sur 24. Et ce, avec un réseau complet de plus de 370 techniciens de service à travers toute la Suisse.

DÉCOUVREZ NOTRE GAMME COMPLÈTE DE SERVICES
 
Télémaintenance avec l’app REMOCON NET

Télémaintenance avec l’app REMOCON NET

Avec l’app REMOCON NET, vous pouvez facilement commander votre chauffage ELCO à distance. Avec notre service REMOCON NET CARE, vous bénéficiez en plus d’une assistance téléphonique et d’interventions de maintenance préventive.

EN SAVOIR PLUS SUR REMOCON NET
 
Nos références, votre garantie

Nos références, votre garantie

Nos clients adorent leurs solutions de chauffage ELCO. C’est pourquoi ils sont toujours ravis de nous donner un aperçu de leur centrale de chauffage. C’est pour nous toujours un grand plaisir, et bien sûr une grande fierté!

Nos références
 

Données techniques

 

AEROTOP SPK 7 SPK 10
Classe d’efficacité énergétique **Chauffage d’ambiance W55 A++ / A++ A++ / A++
Niveau de puissance acoustique EN 12102 dB(A) 52 53
Dimensions unité extérieure (HxLxP) mm 1004 x 1298 x 543 1004 x 1298 x 543
Dimensions unité intérieure (HxLxP) mm 790 x 440 x 360 790 x 440 x 360
Chauffage
Puissance calorifique [kW] nominale (max.) / COP * A7/W35 4,5 (7,0) / 5,5 4,1 (9,8) / 5,7
A2/W35 5,2 (7,0) / 4,5 5,75 (10,0) / 4,7
A-7/W35 5,9 (7,0) / 2,7 8,0 (10,0) / 2,9
Refroidissement
Puissance frigorifique [kW] nominale (max) / EER A35/W18 5,0 (7,0) / 5,8 6,0 (10,0) / 5,9
A35/W7 3,43 (6,5) / 3,9 4,8 (8,3) / 4,0

* Conformément aux normes EN 14511/ EN 14825

** Chauffage d’ambiance : Produit/Système conformément au Règlement (UE) Nr. 811/2013
Étiquettes Produit: De A+++ à D
Étiquettes Système: De A+++ à G

 
  • Dimensions unité extérieure AEROTOP® SPK

    Toutes les données en mm

  • Dimensions unité intérieure AEROTOP® SPK

    Toutes les données en mm

  • Dimensions AEROTOP® SPK avec dalle de fond

    Toutes les données en mm

  • Dimensions AEROTOP® SPK avec semelle

    Toutes les données en mm

  • Dimensions régulateur AEROTOP® SPK

    Toutes les données en mm

 

Installation

 

L’unité extérieure d’une pompe à chaleur comprend une zone de sécurité définie d’environ 1 m autour de l’appareil, jusqu’au bord supérieur. En cas de montage mural, cette zone s’étend jusqu’au sol sous la pompe à chaleur.

Dans cette zone, des exigences spéciales s’appliquent. L’AEROTOP® SPK emploie du propane (R290), un réfrigérant naturel respectueux de l’environnement au potentiel de réchauffement global très faible par rapport à d’autres réfrigérants (PRG = 3). Cela est important en cas de fuite, car du réfrigérant pourrait s’échapper dans l’atmosphère. Le propane étant plus lourd que l’air, il serait plaqué au sol. En outre, il s’agit d’un réfrigérant A3, ce qui signifie qu’il est inflammable à un certain niveau de concentration. Diverses précautions doivent donc être prises pour assurer la sécurité de tous.

D’une part, aucune flamme ouverte ou source d’ignition ne doit se trouver dans la zone de sécurité autour de la pompe à chaleur (pas de feu de camp, pas de meuleuse, interdiction de fumer). D’autre part, il convient d’éviter que du réfrigérant ne pénètre dans le bâtiment, s’y accumule et risque d’y prendre feu. C’est pourquoi les ouvertures telles que les fenêtres, les portes, les accès à la cave et les puits de lumière doivent se situer en dehors de la zone de sécurité. La zone de sécurité ne doit pas non plus inclure de cavité profonde (p. ex. citernes, fosses septiques) dans laquelle le réfrigérant pourrait s’accumuler.

 
 

Bruit

Bruit

La pompe à chaleur doit être installée à un endroit où elle ne gênera ni vos voisins ni les bâtiments des alentours. La distance requise dépend des conditions d’installation, du type de zone, de la puissance sonore de la pompe à chaleur en elle-même et de la législation locale. Elle doit donc être calculée au cas par cas lors de la phase de conception.

Installation en champ libre

Installation en champ libre

Dès lors que la distance par rapport au mur est supérieure à 3 m, on parle «d’installation en champ libre». Un supplément général de 3 dB(A) est appliqué à la puissance sonore de la pompe à chaleur en champ libre.

Installation sur le mur de la maison

Installation sur le mur de la maison

Dès lors que la distance par rapport au mur est inférieure à 3 m, on parle «d’installation sur le mur de la maison». Par rapport à une installation en champ libre (> 3 m), le niveau sonore de la pompe à chaleur est majoré de 3 dB(A) supplémentaires, soit + 6 dB(A) au total.

Installation dans une niche

Installation dans une niche

Les niches augmentent la réflexion du son, et donc le niveau sonore. Par rapport à une installation sur le mur de la maison, le niveau sonore de la pompe à chaleur est majoré de 3 dB(A) supplémentaires, soit +9 dB(A) au total.

 
 

En principe, la pompe à chaleur peut être installée à l’extérieur au sol ou au mur à l’aide d’un kit de montage mural (sous réserve de résistance du mur).

Pour le montage au sol, la pompe à chaleur requiert un support stable, et est généralement installée sur une dalle de fond ou une semelle. Un socle peut également être installé, surélevant l’appareil d’environ 250 mm. Cela facilite le montage des conduites de raccordement par le bas, et tient compte des hauteurs d’enneigement habituelles dans la région. Cette surélévation permet par ailleurs de s’assurer que les entrées et sorties d’air restent dégagées en permanence. Pour plus de sécurité, la pompe à chaleur peut être vissée au sol.

En cas de montage mural, le mur doit être suffisamment résistant. Les structures en bois ne sont généralement pas adaptées à ce type de montage. La pompe à chaleur présente un poids d’environ 180 kg, et les charges de vent et de neige éventuelles doivent également être supportées.

 
 

Pendant le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau, en fonction des conditions météorologiques, il est possible que l’évaporateur gèle du côté de l’aspiration de l’air. Cette couche de verglas doit être régulièrement dégivrée, ce qui génère de l’eau de condensation, jusqu’à 50 litres par jour. Il existe différentes solutions pour évacuer les condensats:

  1. Écoulement libre dans un lit de gravier. La couche de gravier doit s’étendre jusqu’à la zone hors gel du sol, sous la pompe à chaleur.
  2. Évacuation dans une couche de gravier souterraine, dans la zone hors gel.
  3. Évacuation dans les canalisations. Un siphon doit impérativement être installé.
  4. Évacuation dans le bâtiment, et de là dans les canalisations. Là aussi, un siphon doit impérativement être installé. La mise en place d’installations de pompage n’est pas autorisée.
 

Évacuation des condensats

Égouttement libre de l’évacuation des condensats

Installation au sol et sur toit plat

 
 
  • Système de régulation

    Le système de régulation ELCO se trouve à l’intérieur du bâtiment et constitue l’interface principale pour l’utilisateur final. Il dispose d’un affichage graphique complet, qui facilite la gestion des éléments du système de chauffage. Il est également possible de le raccorder à d’autres appareils tels qu’un thermostat d’ambiance et l’application pour smartphone REMOCON NET.

  • Socle

    Le socle permet de surélever l’AEROTOP® SPK, et peut être fermement vissé au sol.

    Avantages du socle:

    • Installation rapide et raccordement simplifié des conduites hydrauliques par le dessous: le socle permet une installation facile et simplifie le raccordement des conduites hydrauliques, ce qui réduit le temps de montage et facilite le processus d’installation.
    • Position surélevée pour les régions à fortes chutes de neige: avec sa position surélevée, le socle est idéal pour les régions fortement exposées aux chutes de neige. Il protège la pompe à chaleur de l’accumulation de neige et en facilite ainsi l’entretien et le fonctionnement dans des conditions météorologiques difficiles.
    • Design élégant avec éléments d’habillage en option: fonctionnel, le socle offre également un design élégant. Des éléments d’habillage peuvent être ajoutés en option afin d’améliorer encore le style de l’installation et de l’adapter aux souhaits d’aménagement de l’utilisateur.

  • Conduite déportée

    Les conduites déportées préfabriquées permettent une installation propre et rapide.

    Avantages des conduites déportées:

    • Différents diamètres et longueurs de tuyaux: les conduites déportées sont disponibles en 5 longueurs différentes, en DN32 et en DN40. Elles sont composées de tuyaux ondulés et isolés en inox, pour une flexibilité maximale et une longue durée de vie.
    • Conduites hydrauliques et câbles électriques protégés: les conduites hydrauliques et les câbles électriques sont placés dans un tube fourreau de protection pour les abriter des influences extérieures comme les intempéries ou les dommages, et ainsi assurer une installation sécurisée.
    • Étanches à l’air et à l’eau: les conduites déportées sont étanches à l’air et à l’eau, ce qui garantit un fonctionnement fiable et une longue durée de vie.
    • Étanches à la pression d’eau: grâce au kit d’étanchéité du tube fourreau pour traversée de mur, les conduites déportées sont étanches à la pression d’eau, ce qui permet d’éviter toute pénétration d’humidité et sécurise l’installation.

  • Tableau électrique secondaire

    Le tableau électrique secondaire préfabriqué permet de gagner du temps sur place et contient d’ores et déjà tous les éléments nécessaires.

    Avantages du tableau électrique secondaire préfabriqué:

    • Compteur intermédiaire pour la mesure de la consommation et de l’efficience: le tableau électrique secondaire est doté d’un compteur intermédiaire qui permet de mesurer précisément la consommation et l’efficience de l’appareil. La consommation d’énergie peut ainsi être suivie avec précision et optimisée.
    • Disjoncteur (FI) de type B: un disjoncteur de type B est intégré au tableau électrique secondaire afin d’éviter toute blessure corporelle et dommage matériel dû à des courants de défaut. Cela assure la sécurité de la pompe à chaleur et protège l’utilisateur de tout risque électrique.
    • Fusibles pour tous les éléments de la pompe à chaleur: le tableau électrique secondaire dispose de fusibles qui sécurisent tous les éléments de la pompe à chaleur. Cela garantit une alimentation électrique sûre et protège la pompe à chaleur des surcharges et courts-circuits.

Téléchargements

Chercher

 

Produits similaires

 

Nous sommes à votre disposition.

Nous sommes heureux de votre prise de contact.

Transmettez-nous votre demande, nous nous en occupons.